Systèmes ouverts – la prochaine vague d'innovation pour le transport en commun

December 11, 2018

Par Geraldine Lievre, Directrice Technique, Conduent Transportation

L'introduction de la carte de transport sans contact en 1994 a marqué le début de la billettique numérique et de tous les avantages offerts par cette technologie. Les consommateurs se sont réjouis de pouvoir utiliser une seule carte permanente au lieu d'acheter des billets de papier pour chaque trajet. Les autorités de transport en commun ont tiré parti de l’interopérabilité accrue entre les systèmes de transport et de la réduction des dépenses opérationnelles et administratives. Conduent Transportation a joué un rôle important dans cette avancée majeure en développant le lecteur de cartes sans contact la même année.

Les «systèmes ouverts»: l’introduction du paiement par carte bancaire et par téléphone mobile

Aujourd'hui une évolution technologique également importante est en cours. Les autorités de transport ouvrent leurs systèmes afin que les voyageurs puissent utiliser les cartes bancaires et les appareils mobiles (en plus des cartes de transport traditionnelles) pour accéder aux transports en commun.

Les voyageurs sont impatients de bénéficier de cette commodité: une étude menée en 2017 par Conduent Transportation a indiqué que plus de la moitié des usagers paieraient leur titre de transport en commun avec une carte bancaire ou un téléphone portable, si l'option leur était offerte. Cette même étude indique que plus de 90% des voyageurs ont un téléphone mobile en déplacement.

SEPTA (autorité de transport du sud-est de la Pennsylvanie), un client de Conduent, est un exemple d’un fournisseur de transport en commun évoluant vers un tel système. Les voyageurs pourront utiliser les cartes American Express ExpressPay®, MasterCard PayPass ™ et Visa payWave®, ainsi que les téléphones intelligents fonctionnant avec NFC / EMV, pour accéder à toutes les combinaisons de transport par bus, tramway, métro ou train régional. Les voyageurs devront simplement utiliser leur carte ou leur téléphone portable aux points d’entrée situés dans la zone de service pour accéder au transport.

L’adoption à grande échelle de la norme NFC / EMV

Les systèmes ouverts sont accompagnés d'une nouvelle norme technologique appelée «EMV», une abréviation pour Europay, Mastercard et Visa. Les spécifications EMV, introduites pour la première fois en 1996 et gérées par EMVCo, définissent le standard mondial interopérable pour les cartes bancaires basées sur des cartes à puce et l'infrastructure de point de vente qui l'accompagne. Les plus grands opérateurs de la téléphonie mobile au monde ont beaucoup investi dans l’opérabilité NFC / EMV. Apple Pay, Google Pay et Samsung Pay utilisent tous cette norme.

La deuxième percée d’aujourd’hui: le paiement pour le transport public à tout moment et en tout lieu, via des comptes mobilité

Plutôt que de gérer le solde des cartes de transport sur les distributeurs automatiques, les consommateurs les maintiendront bientôt via des comptes accessibles en ligne, sur un ordinateur de bureau ou un appareil mobile. Les voyageurs n'auront plus à faire la queue pour rétablir le solde de leur compte, mais pourront le faire quand et où ils le souhaitent. Cette liberté inclura la sélection du fournisseur qui gère leur compte, qu'il s'agisse d'une société de cartes de paiement, d'un producteur de téléphone portable ou d'un opérateur de transport.

L’offre “Seamless” de Conduent fournit un bel exemple du transport en commun basé sur les comptes ligne

Conduent Transportation a introduit un système basé sur les comptes mobilité pour ses clients à Valence et à Saint Malo, en France: les consommateurs dans ces villes peuvent télécharger une application qui s’appelle «Seamless» sur leurs appareils mobiles, ce qui leur permet d’utiliser les transports en commun en mettant en contact leurs appareils avec des validateurs intégrés (également fournis par Conduent). L'application leur permet, en outre, d'établir des comptes de paiement en ligne pour le transport en commun. Les tarifs du transport public sont calculés sur le départ du voyage et optimisés pour le tarif le mieux adapté à l'utilisateur. Le montant est facturé au client régulièrement (par exemple, chaque mois) par prélèvement bancaire ou par carte de crédit.

Ces types de systèmes basés sur des comptes peuvent potentiellement apporter d’importants avantages financiers et opérationnels aux administrations de transport en commun et aux villes, notamment:

  • Une croissance du nombre de clients

Les systèmes basés sur les comptes vont attirer ceux qui voudraient éviter la file d’attente ainsi que ceux plus férus de la technologie, qui emploient leurs appareils mobiles comme outils multifonctionnels.

  • Une réduction des coûts d’exploitation, de maintenance et de financement

Selon une étude réalisée en 2008 par la “Federal Reserve Bank of Boston,” la fabrication de chaque carte sans contact coûte en moyenne $,90 à $1 aux sociétés de transport. En outre, les coûts de traitement des frais généraux encourus pour accepter les paiements en espèces sont environ deux fois plus élevés que ceux des cartes de débit et de crédit.

Enfin, le risque financier est réduit en transférant un plus grand pourcentage de responsabilité pour la sécurité des paiements à des tiers, et en diminuant le montant des espèces traitées.

  • Les coûts d'investissement moins élevés

Les autorités de transport pourront réduire le montant qu'elles investissent dans l'infrastructure billettique, telle que les distributeurs automatiques et les kiosques.

  • Plus attrayant pour les touristes

Les touristes seront plus disposés à utiliser les transports en commun quand ils ont l’option d’utiliser un appareil mobile familier plutôt qu’un système local inconnu.

  • Une augmentation des achats urbains

Permettre aux consommateurs de se déplacer sans s’occuper du paiement aux stations de transport, réservera une plus grande part de leurs revenus (et de leur attention) pour leurs achats pendant leurs voyages.

Une accélération de l'adoption des systèmes ouverts, basés sur les comptes mobilité

Les avantages globaux offerts par les systèmes ouverts, basés sur les comptes mobilité, ont motivé plusieurs régions à annoncer récemment leur intention de les adopter. Au cours du deuxième semestre de 2018 uniquement, Conduent Transportation a conclu des accords avec l'État du New Jersey et la ville de Rotterdam (les Pays-Bas), pour la mise en œuvre de tels systèmes. Paris et Montréal ont également annoncé qu’ils adopteraient prochainement des systèmes ouverts, basés sur les comptes mobilité.

Previous Article
Open Systems – The Next Wave of Innovation for Public Transit
Open Systems – The Next Wave of Innovation for Public Transit

The introduction of the contactless transit card in 1994 marked the beginning of digital ticketing and all ...

Next Article
Learning How Consumers Interact with Brands: Our 2018 Consumer Experience Report is Coming Soon
Learning How Consumers Interact with Brands: Our 2018 Consumer Experience Report is Coming Soon

We’ve conducted targeted industry surveys for the past several years, surveying tens of thousands of consum...